Plantes médicinales

fleur de margozy le melon amer
|

Plantes médicinales

Publié le 23/02/2022

"On trouve sur l'île de nombreuses plantes médicinales que les habitants de l'île utilisent comme principaux remèdes."

La médecine traditionnelle occupe une place très importante à Nosy Komba comme dans tout Madagascar.

Sur environ 200 espèces de plantes tropicales que l’on trouve sur l’île il y a de nombreuses plantes médicinales (environ 70) que les habitants de l’île utilisent comme principaux remèdes.

Les villageois de Nosy Komba exploitent les vertus des plantes qui sont souvent préconisées par des « Sikidy » ou « Ombiasy » sortes de guérisseurs, de magiciens, qui souvent communiquent avec l’esprit des ancêtres.

Maux de ventre, grossesses difficiles, rhumatismes, diarrhées et bien d’autres maladies sont traitées à l’aide de ces plantes médicinales qui sont en général consommées en décoction de feuilles, d’écorces, de branches ou même de racines. Ces plantes peuvent être aussi broyées et mélangées à l’huile de coco afin de les utiliser en guise de baume pour les massages.

Voici quelques plantes médicinales utilisées par les habitants :

Tsinono, Jean Robert

Famille : Euphorbiaceae
Genre : Euphorbia Hirta

Les feuilles sont consommées en tisane pour traiter les problèmes liés à l’urologie chez l’homme et les règles abondantes chez la femme.
Jean robert a une action antispasmodique. La plante est préconisée plus particulièrement pour soigner l’asthme, pour décontracter les bronches et faciliter la respiration. Légèrement laxative et expectorante, elle est également prescrite pour traiter la bronchite et d’autres troubles de l’appareil respiratoire.

Fahmangobay, Ahibitsy

Famille : Verbenaceae
Genre : Stachytarpheta jamaicensis

La plante entière de « la verveine bleue » est consommée en tisane contre le diabète.

Pervenche de Madagascar

Famille : Apocynaceae
Genre : Catharanthus roseus

La plante se consomme entièrement de la racine à la fleur pour calmer les diarrhées. Cette boisson est amère.

L’utilisation de la pervenche pour soigner le diabète a suscité de nombreuses recherches pour déterminer ses propriétés. Puissants anticancéreux, la vincristine (alcaloïde extrait de la plante) et la vinblastine (toxines extraites de la plante) sont deux des plus importants composés chimiques découverts au cours des quarante dernières années.

Antivavymangotroto

Consommée en tisane, cette liane est redoutable, elle n’a pas d’épines mais elle est très difficile à ingérer car elle est ultra amère. Elle est préconisée pour calmer les douleurs du dos et les grosses fatigues. Elle nettoie en profondeur le foie et les reins.

Ambarasaha

Famille : Menispermaceae
Genre : Burasaia madagascariensis

Ce sont les racines de cet arbre qui sont utilisées en décoction pour lutter contre le paludisme mais aussi pour traiter la jaunisse et les problèmes de la rate. La tisane est amère. La racine est aussi utilisée pour faire des masques de protection de la peau de couleur jaune pour le visage des femmes : Tenty ou Masonjoany. L’arbre donne des fruits drupacés jaunes que les makis affectionnent tout particulièrement.

Lazalaza

Famille : Euphoibiaceae
Genre :
Croton

L’écorce et les tiges de cet arbre ont des vertus anti-inflammatoires et peuvent soigner les maladies de peau telles que la rougeole et la varicelle. Les feuilles en tisane aident à baisser la fièvre.

Sakoankenkiñy

Famille : Aloeaceae
Genre
: Aloe vera

C’est un peu la plante médicinale de tous les remèdes :
Son goût amer et légèrement acidulé est unique.
Ses propriétés amères traitent les brûlures, les coups de soleil, l’eczéma.
Le gel obtenu lorsque l’on coupe la feuille calme les ulcères d’estomac. Ce gel contient des anthraquinones, qui sont des substances laxatives. Elles facilitent le transit intestinal.

Sodifafana

Famille : Crassulaceae
Genre : 
Kalanchoe pinnata

Les feuilles de cette plante grasse facilement reconnaissable sont chauffées sur une grille, suite à l’échauffement, le jus qui sort des feuilles est récupéré et est utilisé pour traiter les otites à l’instar d’un collyre.

Kalabera

Famille : Verbenaceae
Genre :
Lantana camara

La plante entière est consommée en tisane afin de faire baisser la fièvre.

Rômba

Famille : Lamiaceae
Genre : 
Ocimum gratissimum

Plus couramment appelé le basilic africain.

Les feuilles sont consommées en inhalation en cas d’état grippal sinon elles sont pilées et le jus obtenu soigne les rhumes, les toux. Les femmes après l’accouchement consomment le rômba en tisane puis se lavent avec l’eau des feuilles infusées.

Morongo – Ananambo

Famille : Moringaceae
Genre :
Moringa olifeira

Les petites feuilles du moringa sont très prisées en Romazava. Les feuilles et les fleurs sont aussi consommées en tisane.
Les feuilles pilées ont un rôle antioxydant et cicatrisant. Après avoir été pilées, elles sont appliquées sur une blessure en guise de pansement réparateur.

Balsamy

Famille : Lamiaceae
Genre : 
Plectranthus amboinicus

Aussi appelée gros thym ou menthe épaisse.
Les feuilles sont consommées en inhalation ou pilées afin de récupérer le jus, pour traiter les rhumes et prévenir des états grippaux. Elle est utilisée en tisane pour calmer les règles douloureuses.

Kabidza

Famille : Taccaceae
Genre : 
Tacca leontopetaloïdes

Les tubercules de cette plante sont semblables à des pommes de terre. Après les avoir préparées et trempées, elles sont ensuite séchées pour être transformées en farine.

La farine est alimentaire, cependant il faut être prudent lors de la préparation car la plante est « toxique ».

La farine est mélangée avec un peu d’eau chaude pour obtenir une pâte qui est consommée pour soigner les maux de ventre.

Ruavitry

Les feuilles de cet arbuste épineux sont consommées en décoction pour lutter contre la fatigue.

Tañanatsasaka

Famille : Polypodiaceae
Genre :
Phymatosorus scolopendria

Cette plante est consommée intégralement en décoction par les hommes pour traiter les troubles de la miction.

Curcuma

Famille : Zingiberaceae
Genre :
Curcuma zedoaria

Faut-il le présenter ? Le rhizome aromatique jeune pâle du curcuma traite l’indigestion, la nausée, les flatulences et les ballonnements. Cette plante est aussi consommée en infusion pour prévenir les maladies respiratoires.
Le curcumol et la curdione contenus dans la plante auraient des propriétés anti-cancérigènes.

Tsipopoko

Famille : Passifloraceae
Genre : 
Passiflora foetida

Cette liane est consommée en infusion comme vermifuge pour les enfants. Les adultes la consomment pour faire baisser la tension artérielle.
Autrefois, les habitants de l’île utilisaient les boules de poils qui contiennent les fleurs en guise de savon.

Hasigny – Hasina

Famille : Asparagaceae
Genre :
Dracaena

Les tiges sont appliquées sur les blessures mais surtout pour soigner les fractures.

Quatre épingles

Famille : Fabaceae
Genre : 
Senna alata

Les feuilles écrasées sont frottées sur la peau afin de soigner les dermatoses. Les feuilles sont aussi consommées en décoction pour soigner les maladies du foie.

Margozy

Famille : Cucurbitaceae
Genre :
Momordica charantia

Lorsqu’elle est consommée en tisane, elle est l’une des plantes médicinales locale les plus préventive. On la trouve dans toutes les rues et villages de la région. L’amertume de la plupart des tisanes nettoyantes est présente. Les légumes sont comestibles ; les créoles l’appellent le concombre amer.

Champignon collyre

Ce champignon spongieux sécrète un liquide utilisé comme collyre.

Ambatry

Famille : Fabaceae
Genre :
Cajanus cajan

Les feuilles sont consommées en décoction pour soigner les diarrhées et les maux de ventre.
Les pois sont consommables, ce sont les pois d’angole.

Talapetraka

Famille : Apiaceae
Genre :
Centella asiatica

Les feuilles pilées servent à la cicatrisation des coupures et des brûlures.
Les feuilles en tisane soignent les maux d’estomac.

Ahipisaka

Famille : Poaceae
Genre :
Stenotaphrum dimidiatum

La plante ressemble à du gazon.
Les femmes boivent la tisane pour nettoyer l’utérus cependant la consommation de cette plante est dangereuse pour les femmes en début de grossesse. Boire cette préparation peut provoquer un avortement.

Neem Tree

Famille : Meliaceae
Genre :
Azadirachta indica

Les feuilles de l’arbre Margousier ont de multiples fonctions dont le traitement des maux de ventre et des maladies de peau. C’est un excellent antifongique et antiparasitaire.

Dokotera hely

Famille : Asteraceae
Genre :
Tithonia diversifolia

Les feuilles consommées en infusion soulagent les maux de ventre. Les feuilles séchées servent d’anti-inflammatoire.

Sur le même thème…

La vanille

La vanille

Les plantations de vanille se situent principalement dans les hauteurs de l’île, où le climat chaud et humide est favorable à l’épanouissement des gousses.

L’ancien arboretum

L’ancien arboretum

Pendant l’époque coloniale, les moines présents sur l’île avaient implanté un arboretum.